Assemblée générale 2020

Comme nous vous l’avions annoncé, c’est bien le samedi 10 octobre à 11 h que notre association tiendra sa traditionnelle assemblée générale.

Mais… car en ces temps pandémiques, il y a un « mais », cela se fera in fine au Château Fénart, à Bedous, et non à la mairie comme prévu initialement.

La jauge est forcément revue à la baisse, pour tenir compte des prescriptions sanitaires. L’accès à la salle de réunion sera strictement réservé aux adhérents à jour de cotisation et qui auront pris la peine de se signaler auprès du secrétaire du CRÉLOC, Jean-Luc Palacio.

Les adhérents disposant d’une adresse électronique connue ont d’ores et déjà reçu la convocation et, le cas échéant, le bulletin d’adhésion pour se mettre à jour et pouvoir participer aux votes. Les quelques adhérents ne possédant pas d’adresse électronique connue vont devoir attendre le prochain passage du courrier [cet article est publié le 4 octobre 2020].

Nous devons, d’autre part, quelques excuses pour ce retard lié tout à la fois à l’incertitude sanitaire et à des soucis d’impression de la nouvelle Lettre d’automne du CRÉLOC.

Signe de vie

Chères et chers adhérent(e)s et sympathisant(e)s,

Au CRÉLOC nous sommes confinés, comme dorénavant plus de la moitié de l’humanité, mais nous gardons bon pied-bon œil en pratiquant au mieux le télé-militantisme, pour que rouvrent au plus vite les 33 km encore fermés de la ligne Pau-Canfranc-Saragosse.

Les membres du Bureau et du CA échangent entre eux chaque jour : informations, revue de presser, contacts suivis avec nos amis de la CREFCO, mais aussi, puisque la période se prête au rangement et à l’exploitation des archives, échanges de photos sur la ligne et sur la gare de Canfranc, mais aussi sur d’autres lignes et d’autres chemins de fer, même lointains.

Nous préparons pour l’après- confinement des visites à Paris et à Bruxelles, administrations elles aussi confinées, notre Lettre pour l’été qui vient et nous communiquerons la date de notre AG annuelle, dès que les modalités et agendas du déconfinement s’éclairciront. Dès le 11 mai, nous souhaitons voir à nouveau les autorails monter à Bedous et les affichages des gares, renouer avec celui des horaires.

Nous souhaitons à toutes et tous nos adhérents et sympathisants le meilleur dans leurs lieux de confinement. Restez à la maison et respectez le credo des gestes barrière que chacun connaît dorénavant par cœur.

Alain Cazenave-Piarrot, président du CRÉLOC, le 22 avril 2020

Le CRÉLOC et les municipales

Nul ne l’ignore, les citoyens vont élire, les 15 et 22 mars prochains, leurs édiles municipaux.

Le CRÉLOC a souhaité, à sa manière, participer à cette campagne 2020 et rappeler que le Canfranc est aussi un dossier communal.

M. Lassalle et le Canfranc, aujourd’hui

Fin novembre 2019, à l’Assemblée nationale, M. Lassalle a pu poser une question à Mme Élisabeth Borne, Ministre de la Transition écologique et solidaire. Vous pouvez, si vous le préférez, en cliquant ici, accéder à la version papier de cette séance.

Le Conseil d’Administration du CRÉLOC a décidé de faire savoir à Monsieur le Député que son intervention souffrait d’imprécision et faisait montre d’une méconnaissance certaine de l’implication de nos voisins, aragonais et espagnols dans un dossier aussi essentiel pour eux. Sans parler de propos tout à fait désobligeants à l’encontre de M. le Président de la Région Nouvelle-Aquitaine, Alain Rousset.

Pour prendre connaissance du courrier que nous lui avons envoyé voici quelques jours.

L’appel à cotisation 2020

Comme chaque année, certaines et certains d’entre vous n’ont pas attendu l’appel à cotisation que le Trésorier lance chaque début d’année.

L’actualité récente peut laisser penser que la lutte s’achève mais, au CRÉLOC, nous restons prudents et concentrés sur l’objectif. La mobilisation de toutes et tous est encore nécessaire !!!

Alors, pour celles et ceux qui n’auraient pas (encore) ré-adhéré, n’hésitez pas à télécharger le bulletin d’adhésion de l’année 2020

Et si, parmi vos connaissances, certaines veulent adhérer, n’hésitez pas à leur signaler la page ou à leur transmettre directement le bulletin.

Quoi qu’il en soit, soyez remerciés pour votre soutien !

Le Conseil d’Administration du CRÉLOC

L’Assemblée générale 2019

Les adhérents 2019, 2018 et 2017 ont reçu la convocation en bonne et due forme pour la prochaine Assemblée générale du CRÉLOC, qui aura lieu le 14 septembre 2019, à 10 h 45 en Mairie de Bedous. Cette réunion sera précédée d’une petite cérémonie en gare de Bedous, dès 10 h 30. Ne pourront participer activement aux différents votes programmés que les personnes à jour de cotisations pour l’année 2019.

Comme c’est l’usage depuis de très nombreuses années, la convocation à l’Assemblée générale était accompagnée de la Lettre d’été éditée en août 2019 (dans sa version allégée).

Après la publication par la CREFCO et le CRÉLOC du livre blanc « Pau-Canfranc-Saragosse. Un chemin de fer d’avenir ».

Après les annonces du Président Alain Rousset quant à sa volonté de poursuivre l’œuvre entreprise depuis de nombreuses années en faveur de la réouverture de la ligne Pau-Canfranc-Saragosse.

Après les annonces faites par le Ministre aragonais Jose-Luis Soro sur l’imminence du rendu des études engagées voici un an et demi.

Après que des élus de la vallée d’Aspe aient pris un arrêté sur l’interdiction de transit de poids lourds transportant des matières dangereuses sur la RN 134.

Après les énièmes déclarations de responsables gouvernementaux quant à l’impérieuse nécessité d’agir pour lutter efficacement contre les effets du réchauffement climatique.

Nous invitons toutes les personnes, élus ou simples citoyens, qui pensent que Pau-Canfranc-Saragosse constitue l’alternative ferroviaire possible, pertinente, souhaitable et absolument nécessaire, à nous rejoindre et à assister à notre Assemblée générale.

Ensemble, nous serons plus forts pour peser sur les choix ferroviaires à venir !

La belle histoire du rail !

La chaîne France 5 a diffusé une très belle émission sur l’histoire du rail, de la première chaudière à vapeur roulante à l’hyperloop. Elle nous amène en Angleterre, son lieu de la naissance à la région parisienne, en passant par les États-Unis et le Saint-Gotthard. Cliquez sur l’image pour accéder à la page de l’émission.

Tous, techniciens ou pas, apprécieront ce reportage, nous en sommes certains !!!

Cotisations 2018 : dernière ligne droite

Certaines et certains d’entre vous ont choisi d’attendre la fin de l’année pour répondre à l’appel à cotisation du Trésorier. Malgré l’accumulation de bonnes nouvelles (même si elles sont « petites »), la lutte n’est pas achevée, loin s’en faut ! L’effort de tous est encore nécessaire !

Alors, pour celles et ceux qui n’auraient pas encore ré-adhéré, n’hésitez pas à télécharger le bulletin d’adhésion de l’année 2018

Et si, parmi vos connaissances, certaines veulent nous rejoindre et adhérer, n’hésitez pas à leur signaler la page !

Débattre des Transports et de l’intérêt général…

C’est à un débat citoyen qu’une (très belle) brochette d’associations – dont le CRÉLOC ! – invite les citoyens, à Accous, le samedi 29 septembre, sur le thème de « Transports et intérêt général ».

Précisons tout de suite que l’idée et les premières rencontres pour l’organiser sont bien antérieures à l’accident, mortel et dévastateur sur le plan environnemental, d’Etsaut. Mais le débat prendra un relief particulier, cela va de soi.

L’occasion, pour le CRÉLOC et d’autres, de revenir sur les derniers évènements locaux et de ce qui, depuis fin août, agite les cœurs et les esprits. En Aspe et ailleurs.

Pour prendre connaissance du programme de la journée

Alors, n’hésitez pas ! Si vous êtes dans le secteur, rejoignez-vous et venez participer à ce débat citoyen !

Et faites connaître largement cette initiative associative !!!

Le Canfranc à l’agenda du ministre ?

Le nouveau ministre de la Transition écologique, M. François de Rugy, est venu en Béarn, ce jeudi 20 septembre 2018. L’essentiel de son déplacement était consacré au dossier de la réintroduction d’ourses dans les Pyrénées occidentales.

Mais, bien que cela n’ait pas fait les grands titres, ce dossier n’était pas le seul au menu des rencontres entre le ministre et les élus. C’est, en tout cas, ce que nous apprenons au fil de l’actualité Twitter du ministre :

Le CRÉLOC avait fait savoir à qui de droit que nous aurions aimé le rencontrer. Cela n’a pu se faire, mais quelques élus ont transmis le message, ici et ailleurs, c’est un fait !

Pas d’annonce. Mais cela n’a rien d’étonnant. En tout cas, pour nous.

Nous ne désespérons pas de rencontrer le ministre dans les semaines qui viennent.

L’appel à cotisation 2018

Comme chaque année, certaines et certains d’entre vous n’ont pas attendu l’appel à cotisation que le Trésorier fait, chaque début d’année. Si l’actualité récente a pu laisser penser que la lutte était achevée, les dernières publications administratives viennent nous rappeler qu’il n’en est rien, malheureusement. L’effort de tous est encore nécessaire !

Alors, pour celles et ceux qui n’auraient pas ré-adhéré, n’hésitez pas à télécharger le bulletin d’adhésion de l’année 2018

Et si, parmi vos connaissances, certaines veulent adhérer, n’hésitez pas à leur signaler la page !

1er décembre 2017, Canfranc, date historique !

Le 1er décembre 2017 à Canfranc est et restera, pour les promoteurs de la réouverture, une date historique !

Le panneau sur lequel toutes les parties prenantes du dossier ont apposées leurs signatures

En effet, c’est ce jour-là que Canfranc a reçu les présidents des régions Aragon et Nouvelle Aquitaine, MM Javier Lambán et Alain Rousset, et M. Herald Ruijters, directeur Transport innovant et durable à la Commission Européenne. Ils étaient accompagnés de M. Alain Autruffe, directeur régionale de SNCF Réseau, ainsi que de M. Jorge Ballesteros Sánchez, sous-directeur de la planification et des projets du Ministère de l’Équipement.

MM José Luis Soro et Bernard Uthurry, et M. Luc Federman, directeur général adjoint des Transports, Infrastructures, Mobilités et Environnement du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine étaient également du voyage. La CREFCO et le CRÉLOC avaient, eux aussi, répondu à l’invitation des institutions régionales. L’un des représentants du CRÉLOC, Gérard Lopez, en a ramené quelques images rassemblées dans une vidéo.

Tout ce petit monde s’est retrouvé pour apposer de manière officielle leurs signatures à la convention de financement des « Études pour la réhabilitation du tronçon ferroviaire transfrontalier Pau-Saragosse ».

Les signataires de la convention devant la gare de Canfranc. De gauche à droite : Javier Lambán, Herald Ruijters et Alain Rousset

La venue d’un responsable de haut-niveau de la Commission européenne dit assez combien le rétablissement de cet l’ancien maillon ferroviaire du Canfranc est un projet qui compte au niveau européen. Au point que le financement des études n’a pas posé problème. Et que la perspective du financement des travaux, le moment venu, est d’ores et déjà appréhendé de manière tout à fait positive par les autorités de Bruxelles.

Pour en apprendre plus sur le dossier complet des études, nous ne pouvons que vous conseiller de visiter les pages que les institutions régionales consacrent au projet, tant côté espagnol que côté français.

Nous mettons également à votre disposition le dossier de presse diffusé par le gouvernement d’Aragon et le dossier de presse que le Conseil régional de Nouvelle Aquitaine a diffusé de son côté.