L’histoire du CRÉLOC… en confinant

Comme tant d’autres de nos concitoyens, en France comme en Espagne, le confinement auquel nous sommes contraints est l’occasion de faire du rangement.

Et cela permet, parfois, de retrouver des pépites. Comme l’autocollant que le CRÉLOC avait édité à la fin des années 1980.

Nous avons mis en relation l’ancien et le nouveau, que nous vous présentons ici :

 

À bientôt !

Signe de vie

Chères et chers adhérent(e)s et sympathisant(e)s,

Au CRÉLOC nous sommes confinés, comme dorénavant plus de la moitié de l’humanité, mais nous gardons bon pied-bon œil en pratiquant au mieux le télé-militantisme, pour que rouvrent au plus vite les 33 km encore fermés de la ligne Pau-Canfranc-Saragosse.

Les membres du Bureau et du CA échangent entre eux chaque jour : informations, revue de presser, contacts suivis avec nos amis de la CREFCO, mais aussi, puisque la période se prête au rangement et à l’exploitation des archives, échanges de photos sur la ligne et sur la gare de Canfranc, mais aussi sur d’autres lignes et d’autres chemins de fer, même lointains.

Nous préparons pour l’après- confinement des visites à Paris et à Bruxelles, administrations elles aussi confinées, notre Lettre pour l’été qui vient et nous communiquerons la date de notre AG annuelle, dès que les modalités et agendas du déconfinement s’éclairciront. Dès le 11 mai, nous souhaitons voir à nouveau les autorails monter à Bedous et les affichages des gares, renouer avec celui des horaires.

Nous souhaitons à toutes et tous nos adhérents et sympathisants le meilleur dans leurs lieux de confinement. Restez à la maison et respectez le credo des gestes barrière que chacun connaît dorénavant par cœur.

Alain Cazenave-Piarrot, président du CRÉLOC, le 22 avril 2020

Le CRÉLOC et les municipales

Nul ne l’ignore, les citoyens vont élire, les 15 et 22 mars prochains, leurs édiles municipaux.

Le CRÉLOC a souhaité, à sa manière, participer à cette campagne 2020 et rappeler que le Canfranc est aussi un dossier communal.

M. Lassalle et le Canfranc, aujourd’hui

Fin novembre 2019, à l’Assemblée nationale, M. Lassalle a pu poser une question à Mme Élisabeth Borne, Ministre de la Transition écologique et solidaire. Vous pouvez, si vous le préférez, en cliquant ici, accéder à la version papier de cette séance.

Le Conseil d’Administration du CRÉLOC a décidé de faire savoir à Monsieur le Député que son intervention souffrait d’imprécision et faisait montre d’une méconnaissance certaine de l’implication de nos voisins, aragonais et espagnols dans un dossier aussi essentiel pour eux. Sans parler de propos tout à fait désobligeants à l’encontre de M. le Président de la Région Nouvelle-Aquitaine, Alain Rousset.

Pour prendre connaissance du courrier que nous lui avons envoyé voici quelques jours.

L’appel à cotisation 2020

Comme chaque année, certaines et certains d’entre vous n’ont pas attendu l’appel à cotisation que le Trésorier lance chaque début d’année.

L’actualité récente peut laisser penser que la lutte s’achève mais, au CRÉLOC, nous restons prudents et concentrés sur l’objectif. La mobilisation de toutes et tous est encore nécessaire !!!

Alors, pour celles et ceux qui n’auraient pas (encore) ré-adhéré, n’hésitez pas à télécharger le bulletin d’adhésion de l’année 2020

Et si, parmi vos connaissances, certaines veulent adhérer, n’hésitez pas à leur signaler la page ou à leur transmettre directement le bulletin.

Quoi qu’il en soit, soyez remerciés pour votre soutien !

Le Conseil d’Administration du CRÉLOC

Conférences sur le patrimoine Industriel de Canfranc

Le jeudi 24 octobre 2019, des membres du CRÉLOC étaient présents dans les locaux du Laboratoire souterrain de Canfranc, pour assister à plusieurs exposés concernant les aménagements de la gare. Cette rencontre s'inscrivait dans le cadre du second cycle "Bonnes Pratiques dans le Patrimoine Industriel", organisé par l'Institut du Patrimoine Culturel Espagnol, sous l'autorité du Ministère de la Culture et des Sports.

Objectifs et contenu

Le second cycle de Bonnes Pratiques dans le Patrimoine Industriel vise à contribuer à la diffusion d’exemples pertinents dans la préservation et la réutilisation du patrimoine industriel, dans la gestion de ce patrimoine et dans la création de modèles de régénération de quartiers ou de territoires ayant eu un impact positif. La première édition est née à l’initiative du Plan National de Patrimoine Industriel. Les conférences couvrent l’ensemble du territoire espagnol, sont organisées « in situ » pour faciliter la connexion avec les habitants du cru, et sont enregistrées en vidéo et disponibles sur le site Web des Plans nationaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Programme de cette journée

1/ Discours de bienvenue et présentation

effectués par le maire de Canfranc, Fernando Sánchez Morales, et par les représentantes de la Direction Générale du Patrimoine Culturel.

Ci-joint le fichier audio de leurs interventions (en espagnol - 12 min).

 

 

  2/ La réhabilitation de la Gare Internationale de Canfranc

présenté par Carmelo Bosque Palacín, Directeur Général de l' Urbanisme au Gouvernement d'Aragon.

Voici  le résumé qui accompagnait cette présentation, ainsi que sa traduction.

Ci-joint le fichier audio de l' intervention de Carmelo Bosque Palacín (en Espagnol - 42 min)

 

 

3/ Propositions pour le Musée International du Chemin de fer de Canfranc et des liaisons ferroviaires transpyrénéennes

présenté par Eloy Trujillano Carceller, Mécanicien ferroviaire, membre de l'AZAFT.

Voici  le résumé qui accompagnait cette présentation, ainsi que sa traduction.

Ci-joint le fichier audio de l' intervention d' Eloy Trujillano Carceller (en Espagnol - 42min)

 

 

4/ La Restauration du hall de la gare Internationale de Canfranc

présenté par Ignacio Mustienes Sánchez, professeur titulaire de l’École supérieure de Conservation et de Restauration des biens culturels d’Aragon.

Voici  le résumé qui accompagnait cette présentation, ainsi que sa traduction.

Ci-joint le fichier audio de l' intervention d' Ignacio Mustienes Sánchez (en espagnol - 57 min)

 

5/ Visite de la Gare, du Vestibule et des zones en cours de réhabilitation

Nous nous sommes ensuite rendu dans le vestibule de la gare ainsi que sur le chantier de rénovation pour constater l'avancée des travaux. Une visite guidée de la collection des matériels de l'AZAFT présents à Canfranc été prévue dans le programme; hélas les fortes pluies des jours précédents en avaient rendu l'accès impraticable.
Voici quelques images de la visite.

 

L’Assemblée générale 2019

Les adhérents 2019, 2018 et 2017 ont reçu la convocation en bonne et due forme pour la prochaine Assemblée générale du CRÉLOC, qui aura lieu le 14 septembre 2019, à 10 h 45 en Mairie de Bedous. Cette réunion sera précédée d’une petite cérémonie en gare de Bedous, dès 10 h 30. Ne pourront participer activement aux différents votes programmés que les personnes à jour de cotisations pour l’année 2019.

Comme c’est l’usage depuis de très nombreuses années, la convocation à l’Assemblée générale était accompagnée de la Lettre d’été éditée en août 2019 (dans sa version allégée).

Après la publication par la CREFCO et le CRÉLOC du livre blanc « Pau-Canfranc-Saragosse. Un chemin de fer d’avenir ».

Après les annonces du Président Alain Rousset quant à sa volonté de poursuivre l’œuvre entreprise depuis de nombreuses années en faveur de la réouverture de la ligne Pau-Canfranc-Saragosse.

Après les annonces faites par le Ministre aragonais Jose-Luis Soro sur l’imminence du rendu des études engagées voici un an et demi.

Après que des élus de la vallée d’Aspe aient pris un arrêté sur l’interdiction de transit de poids lourds transportant des matières dangereuses sur la RN 134.

Après les énièmes déclarations de responsables gouvernementaux quant à l’impérieuse nécessité d’agir pour lutter efficacement contre les effets du réchauffement climatique.

Nous invitons toutes les personnes, élus ou simples citoyens, qui pensent que Pau-Canfranc-Saragosse constitue l’alternative ferroviaire possible, pertinente, souhaitable et absolument nécessaire, à nous rejoindre et à assister à notre Assemblée générale.

Ensemble, nous serons plus forts pour peser sur les choix ferroviaires à venir !

Une journée au marché de Bedous

Les longues journées ensoleillées d’été incitent au voyage.

Pas la peine d’aller bien loin; depuis le retour du train en vallée d’Aspe en juillet 2016, une nouvelle destination est au goût du jour en Béarn: le marché du jeudi de Bedous.

En voici la preuve.

 

 

Le fret ferroviaire, ils y croient !

À rebours de ce que les rapports Duron et Spinetta voudraient nous faire croire, le fret ferroviaire a de l’avenir en France et en Europe. Et pas seulement entre Pau et Saragosse, comme la CREFCO et le CRÉLOC le répètent et l’écrivent à l’envi !

Le premier exemple de ce renouveau vient télescoper l’actualité ferroviaire française de ces dernière semaines. Alors qu’ici, malgré les belles envolées ministérielles, le train des primeurs – qui reliait Perpignan à Rungis – est arrêté faute d’investissements. Avec, pour première conséquence, de mettre (selon les sources) de 20 à 25 000 camions de plus par an sur les routes.

Pendant ce temps, le groupe logistique international DHL crée une liaison Valence-Rotterdam.

En France aussi, ce type d’initiatives existe. En Nouvelle-Aquitaine, un nouveau tronçon de ligne fret vient d’être rénové entre Niort et Parthenay. Ce qui devrait retirer de la route les 11 500 camions que deux chargeurs importants de cette ligne n’utiliseront plus.

Voilà de nouveaux arguments en faveur de la réouverture complète de la ligne Pau-Canfranc-Saragosse !

L’avancée des travaux en gare de Canfranc

La plate-forme de Los Arañones est en pleine ébullition. Les travaux avancent à grand pas tant sur le bâtiment principal que sur la nouvelle gare en construction.

L’un de nos correspondants, Jesús Crusellas, nous a fait parvenir une vue d’ensemble de ces travaux.

Sur le bâtiment originel, les travaux ont désormais lieu à l’intérieur. Les anciennes huisseries ont été enlevées ce qui lui donne un petit air fantomatique.

À droite, devant les silos et le train de céréales qui attend son chargement, on peut constater que la structure de la nouvelle gare est en place. Et la pose des voies dédiées aux marchandises (les plus orientales) va bon train… si l’on peut dire.

Si les délais sont tenus, l’ouverture de la nouvelle gare devrait avoir lieu en 2020. Très vite, donc !

Le pont-route du PN 24, à Herrère, prend forme

Nous vous avions déjà parlé des travaux en cours en vue de la suppression du PN 24 à Herrère, en décembre 2018 et au mois de mars dernier.

L'ami Gérard Lopez est retourné faire le point sur le chantier du futur point-route qui enjambera la voie ferrée Pau-Oloron. Il nous offre de nouvelles photos des travaux, sous la forme d'un diaporama.