La journée d’étude du CRÉLOC, le 11 janvier 2017

du CRÉLOC, M. Jean-Paul Brin, adjoint au maire de Pau, Michel Rodes, modérateur (CRÉLOC)

L’Université nous accueille avec grand plaisir pour cette journée d’étude. Le Canfranc a pour objet de développer les relations entre deux villes – Pau et Saragosse – dont les relations, déjà anciennes, ne demandent qu’à être renforcées. M. Amara ne doute pas que cela profitera également aux relations entretenues par les deux Universités des villes jumelées.

M. Jean-Paul Brin, adjoint au maire de Pau, après avoir excusé l’absence de M. Bayrou, nous rappelle que la ville de Pau est, de longue date, favorable à la réouverture de la ligne internationale Pau-Canfranc-Saragosse. Pour Pau comme pour notre région, la réouverture complète apporterait, il n’en doute pas, de nombreux échanges dans des domaines aussi divers que l’économie (dans toutes ses composantes), le tourisme, la culture, les savoirs…

M. Brin précise que la ville de Pau et l’Agglomération Pau Béarn Pyrénées vont mettre en place une direction de l’Éco-tourisme, qui aura à s’intéresser à la ligne internationale du Canfranc et à sa réouverture.

Après ces entrées en matière, et la présentation du programme, la journée démarre avec la conférence inaugurale sur le thème « Quelle politique des transports pour la France dans le cadre européen ? », par Christian Broucaret, Vice-Président de la FNAUT.

Nos trains sont en danger

La FNAUT a lancé une pétition en ligne.

le CRÉLOC vous invite à la signer !

Nos trains sont une richesse nationale

Notre réseau ferré était l’un des plus performants du monde. Malgré l’explosion de l’usage de l’automobile et le développement du transport aérien, le rail avait su opérer un formidable renouveau en progressant dans tous les domaines :
vitesse et confort (nouveaux matériels Corail, TGV et TER),
desserte des zones urbaines (notamment en Île de France),
sécurité (faible taux d’accidents) et environnement (nuisances marginales).

Mais aujourd’hui ils sont en danger

lire la suite

Refuser…

La DUT, une association amie, que le CRÉLOC retrouve régulièrement, a lancé une pétition pour recueillir un maximum de signatures en faveur du mythique train de nuit Pau-Paris « La Palombe bleue ». Le gouvernement a décidé de son arrêt au 1er juillet 2017.

Si vous aussi vous voulez empêcher cette nouvelle fermeture, signez et faites signer !!!

Le dossier européen

Le 30 janvier dernier, le groupe quadripartite (Espagne, France, Aragon, Nouvelle Aquitaine) s’est réuni à Bordeaux. Ce qu’il n’avait pas fait depuis 2 ans. À l’ordre du jour de cette réunion, la finalisation du dossier qui devait être déposé le 7 février auprès de l’Union Européenne.

Comme vous pourrez le constater, les parties prenantes s’engagent et portent conjointement ce dossier. L’effort financier de l’Union Européenne est sollicité pour 50 % du financement des études nécessaires et préalables au lancement des enquêtes publiques et travaux de réouverture complète de la ligne Pau-Canfranc-Saragosse.

Le CRÉLOC a exprimé sa joie, vous vous en doutez, même si nous sommes surpris par le calendrier qui a été retenu.

Attendons maintenant la réponse de Bruxelles…

Pour en savoir plus :

* http://www.aragonhoy.net/index.php/mod.noticias/mem.detalle/id.193276

* http://www.aragonhoy.net/index.php/mod.noticias/mem.detalle/relmenu.48/id.193844

* https://www.nouvelle-aquitaine.fr/toutes-actualites/nouvelle-etape-pour-ligne-ferroviaire-pau-canfranc.html